La mort de « Jo »

Aujourd’hui, nous sommes au tribunal pour Jo, pour obtenir la condamnation de l’abattoir de Vannes, responsable de la terrible souffrance de ce veau auquel nous avons décidé de donner un nom, lui qui n’était qu’un numéro.

Jo a passé un week-end à souffrir. Abandonné sous la pluie, le bassin fracturé, sans eau ni nourriture. Il devait être abattu de toute façon, paraît-il. One Voice s’est portée partie civile.
Publicités

4 Commentaires

Classé dans coup de gueule

4 réponses à “La mort de « Jo »

  1. comment faire pour que le grand public sache tout celà ?
    des affiches dans les rues ,comme au canada ?

  2. Paisant

    Oui, oui, des affiches écrites en grand et large …..je l ai souvent demandé.
    Pour les abandons d animaux , ceux qui ne savent pas les aimer , NE
    Jamais en prendre .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s