Archives de Catégorie: libération animale

Tous les animaux méritent cette vie là.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans EMOTIONS, libération animale, Nouvelles

Liens inter-espèces

Poster un commentaire

Classé dans EMOTIONS, libération animale, Nouvelles

Un dimanche comme tant d’autres……

 

Poster un commentaire

Classé dans coup de gueule, INFORMATION, libération animale, Nouvelles

Regardez-le dans les yeux

Shepered Gaïa

 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000041991800_2162713767322979_3135320104535851008_n

 

Regardez dans ses yeux et dites-lui :

« Je suis désolé, tu dois mourir, car j’ai besoin de manger « .

Regardez dans ses yeux et dites lui :
« Je sais qu’il y a une abondance d’aliments à base de végétaux que je pourrais manger, mais je préfère te manger « .

Regardez dans ses yeux et dites lui :
« Je suis désolé que tu aies vécu une courte vie d’esclave, abusé et torturé ».

Regardez dans ses yeux et dites lui :
« J’aime mon chat et mon chien, mais ta vie n’a pas autant d’importance ».

Allez-y, jetez un oeil dans ses yeux et dites lui !

 

Poster un commentaire

Classé dans coup de gueule, EMOTIONS, libération animale, Nouvelles

Corrida spectacle souvent truqué

 

 

 

Texte de Deanna : Et oui, dans les « coulisses » on affaiblit le taureau avant de le lâcher , sacs très lourds jetés sur colonne vertébrale; parfois vaseline dans les yeux pour gêner sa vue et ensuite, ce qu’on ne sait pas…. D’ailleurs, le travail du picador c’est que sa lance pointue coupe les liens entre  les vertèbres  et banderilles pour qu’il perde son sang et s’affaiblisse aussi. Conclusion : une « arnaque » quant à la gloire du valeureux matador ! Qui sans tout cela ne pourrait vaincre le taureau ! et cheval du picador, rappelons qu’il est parfois éventré par les cornes, les tripes qui pendent et le sang….Ce que dit ce monsieur pour les spectateurs m’interpelle aussi : les fans « culturels » qui jouissent sadiquement de cette saloperie -pantomine,ok ! mais ???? les autres ??  parents qui y amènent même leurs gosses ?? qui sont ces gens ? ça fait froid dans le dos ….Car démontre ce que peut être »l’humain » …

 

Quand j’avais 7 ans, on m’a emmenée à une corrida : très vite j’ai réagi  car j’ai hyper mal vécu ce spectacle et au bout d’un moment, je pleurais horrible et me suis levée en hurlant ,et j’ai crié « Taureau, tue cet homme, tue ces homme!!!  » Donc j’ai été sortie de là, et je peux affirmer que ce que j’avais vu m’a longtemps  poursuivie et fait pleurer encore, ça s’appelle un traumatisme ,qui nous est infligé par des parents…..Et j’insiste : qui sont ces « gens » ??????????????

 

Poster un commentaire

Classé dans coup de gueule, EMOTIONS, INFORMATION, libération animale

Arrêtez de consommer et ils arrêteront de tuer.

 

 

 

 

Marlène Florescu

Si l’industrie de la viande de cheval est née et existe, c’est uniquement à cause de ceux qui les exploitent.

 » Les chevaux de course n’ont pas la vie (et la mort) facile(s). Tout d’abord, obtenir des chevaux performants suppose un type d’élevage qui engendre beaucoup de « surplus » dont il faut disposer. Cela est souvent fait en vendant les animaux qui n’ont pas le potentiel de devenir des champions aux industriels de la viande de cheval. Ensuite, les caractéristiques physiologiques développées chez les chevaux par les éleveurs nuisent considérablement à leur bien-être. On les force souvent à commencer à courir avant que le développement de leur squelette et de leur musculature ne soit complété, ce qui participe à expliquer les nombreuses et graves blessures (parfois fatales) qu’ils subissent lors de leur entraînement ou lors des compétitions. Ces blessures et l’abattage qui s’ensuit le plus souvent – car il revient cher de soigner un cheval ou de le garder alors qu’il ne peut plus compétitionner et rapporter de l’argent – sont des risques assumés par les gens de l’industrie. Enfin, pour optimiser la performance des animaux, il n’est pas rare qu’on leur administre des médicaments. Cela peut atténuer la douleur ou même empêcher de la ressentir, si bien que les chevaux courent en dépit de leurs blessures, ce qui les aggrave.

(* Entre 700 et 800 chevaux de courses sont blessés ou meurent chaque année aux Etats-Unis (Peta). Pour faire en sorte que les chevaux puissent continuer, on les gave de diurétiques Lasix (pour arrêter les saignements dans les poumons), de phénylbutazone afin de réduire l’inflammation des articulations, et de corticostéroïdes pour diminuer la douleur et l’inflammation. Ils courent alors aussi rapidement et puissamment qu’ils le peuvent.) « 

Valéry Giroux, Contre l’exploitation animale

commentaire de Deanna  :  Oui, les pays de l’Est (Roumanie en particulier)  « produisent » des animaux -marchandises. Sachant comme ces pays sont peu sensibles aux animaux, l’horreur de cet élevage n’est pas surprenant…Encore une fois,je dirai qu’il serait temps que le « consommateur » se renseigne et se pose des questions !!!!

Cela dit,certains « éleveurs » français ne font pas non plus dans la dentelle…

Poster un commentaire

Classé dans coup de gueule, INFORMATION, libération animale

Interdiction d’élevage de poules en cage

suite actions poules en cage, commentaire de Deanna à ce sujet, il y a quelques années, nous avions  récupéré environ 300 poules de cage, aidés par un gentil monsieur qui avait des cabanes et de l’espace.

Toutes étaient dans cet état monstrueux, déplumées, avec des plaies, très maigres etc

Dès que sorties en liberté dehors, où on avait éparpillé de la nourriture, la majorité resta prostrée,n’osant pas marcher ,ahuries, seules quelques-unes, au bout d’un moment, ont commencé à se diriger vers le grain etc

Mais  elles ne connaissaient pas le grain (divers) donc les premiers jours, très peu en ont mangé……Heureusement, peu à peu, certaines le firent, les autres s’y mirent aussi.

Et au bout de quelques jours, toutes circulèrent ,grattèrent le sol pour se nettoyer avec particules « sables » ,les instincts revenaient enfin, des plumes repoussèrent etc etc

C’est ainsi qu’elles purent enfin vivre normalement avec beaucoup d’espace pour picorer, se rouler, lisser leurs plumes, manger de l’herbe . Et vécurent ainsi pour tout le reste de leur vie…

NB; ces « éleveurs », certains en proposent à l’achat quand ils les ont « usées », c’est ainsi que nous en avions racheté .D’où vous pouvez faire de même si vous voulez des poules, d’autant qu’elles sont encore très jeunes.

Très important : laisser la lumière la nuit car si se trouvent d’un seul coup dans le noir, beaucoup paniquent violemment et cela génère  des décès-stress. Les habituer à la nuit doit se faire très très progressivement. Elles n’ont jamais été dans le noir, c’est lumière 24 h sur 24, pour plus de pontes….

https://www.l214.com/stopcages/?utm_source=Association+L214&utm_campaign=c5b6add389-EMAIL_CAMPAIGN_2018_05_17&utm_medium=email&utm_term=0_2859894380-c5b6add389-194983814

Poster un commentaire

Classé dans EMOTIONS, libération animale, Nos sauvetages