Archives de Catégorie: Nouvelles

Des adoptions plus que réussies

Un petit panel

IMG_20180817_164331 (2)

des chatons

IMG_20180708_131029 (2)

qui ont été adoptés

IMG_20180811_184410

Chez nous

photo_1

Que du bonheur !

IMG_20180711_165009 (3) (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_20180708_131029 (2)IMG_20180811_184410

panel des chatons qui ont été adoptés chez nous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_20180708_131029 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans EMOTIONS, Nouvelles, Nouvelles des adoptés

Belle Histoire d’une fille et de son cochon

 

https://www.petafrance.com/actualites/une-nouvelle-video-montre-la-belle-histoire-damitie-dune-fille-et-son-cochon/

Oui c’est un animal de compagnie si on le souhaite et la phrase « sale comme un cochon » est stupide car ils sont très très propres (et souffrent enfermés d’être au milieu de leurs crottes).

 

je parlerai de 3 que notre asso a sauvés : le premier, une bébé truie même pas encore sevrée que ma fille a vue, de nuit, sur route nationale. Ramenée chez nous,couverte de poux et sévère pneumonie….Elle s’en est sortie, dormait avec ma fille et vivait dedans, c’était l’hiver. Très copine avec nos chiens, ils jouaient beaucoup. Baptisée Rosalie-Pimpon car elle était rose  et avait une voix fort sonore ! copine aussi avec notre vieille ânesse ex-martyr, Angélique, très rusée et très rigolote. (un âne, c’est formidable!) Puis, quand a vécu dehors, le service nourriture se faisait par groupes de chiens et Rosalie  mangeait avec un groupe. Mais ! en grandissant, devenue très très grande, espace pas vraiment assez grand pour elle, nous avons trouvé super adoptants allemands installés en France,3 hectares et plein de glands et châtaignes, super miam-miam pour la demoiselle! le monsieur lui a construit une jolie  maison en bois (et clôturé son potager car Rosalie lui bouffait tous ses légumes !!!!!!)

Seconde histoire, un cochon américain, il avait des défenses comme un sanglier. Lui a eu son parc privé et est vite devenu familier et affectueux . Au point que, lorsque je portais sa nourriture, il n’y touchait pas tant que je n’avais pas fait caresses et bisous ! si je ne faisais pas, il me chantait du « gronf-gronf » pour avoir ses câlins !

Un autre cochon (saisie judiciaire pour maltraitances) fut adopté par une famille, en liberté avec les chiens. Un jour, panique totale : il avait disparu !!! toute la famille a cherché partout , rien, ils étaient très stressés. Puis, ils partirent se coucher, il était tard et…….Cochon roupillait sous leur édredon !!! on  ne voyait dépasser que le bout du groin pour respirer….. Deanna Martin

1 commentaire

Classé dans EMOTIONS, Nouvelles

production de l’aquaculture

La production de l’aquaculture va dépasser celle du bœuf

La consommation de steaks et rôtis stagne, tandis que la production de poissons, de crustacés et de coquillages progresse de 6 % par an depuis vingt ans.

Par Martine Valo Publié le 16 December 2013 à 11h57 – Mis à jour le 16 December 2013 à 17h10

HONDURAS-ENERGY-BIODIESEL

 

Une ferme de tilapia au Honduras. Le tilapia, la carpe, chanos, poisson-chat, saumon, anguille représentent 85 % de la production mondiale de poissons. AFP/HO

Demain, aurons-nous du filet dans nos assiettes ? Oui, mais du filet de tilapia ou de panga, pas de bœuf. Car l’aquaculture est en train de rattraper la production de viande bovine (à un peu plus de 67 millions de tonnes chacune) et la tendance n’est pas près de s’inverser. Parce qu’ils reviennent cher, parce que leur consommation décroît dans les pays développés gagnés par le surpoids, steaks et rôtis stagnent tandis que la production de poissons de mer et d’eau douce, de crustacés et de coquillages progresse de 6 % par an depuis une vingtaine d’années et a quasiment été multipliée par deux depuis 2001.

 

LA suite ici : https://www.lemonde.fr/planete/article/2013/12/16/la-production-de-l-aquaculture-va-depasser-celle-du-b-uf_4334953_3244.html?fbclid=IwAR1Hu6JyzMrzgw68k1Q34NW6i9h0E82ckv4f5GOGxZtu_Tv56N_fv5Xl6l8

Poster un commentaire

Classé dans coup de gueule, libération animale, Nouvelles

L’hibernation

1 commentaire

Classé dans INFORMATION, Nouvelles

Amitié sans frontières

1 commentaire

Classé dans EMOTIONS, libération animale, Nouvelles

Quelqu’un, pas quelque chose

Dexie et Lexie, c’est l’histoire d’un courage immense….

« Une histoire qui commence avec Dexie, il y a quelques mois, dans un endroit très sombre, dans un lieu où la gentillesse n’est pas à l’ordre du jour et d’où les moutons reviennent rarement…

Un endroit où l’odeur de la peur est palpable dans l’air qui l’entoure et, à mesure que ses yeux s’adaptent à la lumière tamisée, il serait probablement beaucoup moins désagréable pour elle si cet endroit restait à jamais dans l’obscurité. Car ce qu’elle voit maintenant sera sûrement impossible à oublier. Elle n’a pas de nom pour le moment, elle est juste une jeune brebis dont le temps sur cette terre doit s’achever. Le parcours de sa vie l’a amenée dans un abattoir où son histoire est censée prendre fin. Mais Dexie a d’autres idées…

Et elle court ! Oh elle court ! Elle saute les barrières supposées la retenir et la guider vers sa fin. Dexie court pour sauver sa vie. Pour sa vie et sa liberté si chères.

Heureusement pour Dexie, c’est un cœur bienveillant qui l’a trouvée et qui n’a pas jugé bon de la ramener à l’endroit d’où elle s’était échappée si désespérément. Et ce bon cœur a pris les mesures nécessaires pour s’assurer la «propriété» légale de Dexie et, ce faisant, a assuré sa sécurité.

C’est ainsi que nos vies ont croisé le chemin de la petite Dexie, alors qu’elle arrivait à notre sanctuaire. Et nous étions tout prêts à écrire son histoire, celle d’un courage immense, d’une fuite désespérée pour survivre et d’un acte de bonté héroïque. Déjà à ce moment-là, l’histoire de Dexie était assez remarquable …. jusqu’à ce que nous nous apercevions qu’il y avait un autre chapitre à écrire.

Et ce chapitre a bel et bien été écrit quelques jours après : la jeune Dexie, de petite taille et ne montrant aucun signe extérieur évident de grossesse, a donné naissance à un parfait petit garçon en bonne santé, en sécurité dans notre sanctuaire. Immédiatement baptisé Lexie, nos cœurs ne pouvaient contenir leur joie alors que nous réalisions l’énormité de ce moment en voyant Dexie nourrir son petit garçon et nous regarder avec des yeux complaisants, tandis que nous comprenions enfin la vraie raison pour laquelle elle avait désespérément couru pour sa vie ce jour-là.

Né juste avant la Semaine de la bienveillance envers les animaux (1-7 octobre), Dexie et Lexie nous rappellent à temps pourquoi il est si vital pour nous d’être bienveillants. Parce que cela compte pour des êtres chers comme Dexie. Parce cela nous permet d’ouvrir nos cœurs. Et parce que, parfois, il existe des raisons d’être bons, des raisons que l’on ne connaît pas jusqu’à ce qu’elles se tiennent devant nous. Des raisons comme Lexie, le petit agneau qui a failli ne jamais venir au monde. »
Edgar’s Mission

Histoire originale et photos : https://www.edgarsmission.org.au/74608/a-reason-to-be-kind/?fbclid=IwAR04sS8h6MovoXxLgLUsAKOY-ymsSWH6gZ8rW1XNqNhcGhlz0MQmqGt8NLc

#QuelquunPasQuelqueChose

1 commentaire

Classé dans EMOTIONS, libération animale, Nouvelles

La souffrance des porcs

Appa-équidés association a partagé une publication.
Publié par Yael Avraham

 

L’image contient peut-être : nourriture
L’image contient peut-être : herbe, plein air et nature
Nouchka Galili

Porcs, pas que des Animaux de bouche. Des Animaux de boucherie. Boucherie zoophage ou boucherie de la Science, du pareil à la haine. Toujours de la boucherie. Labos ou barquettes, toujours des races eugénisées, génétiquement modifiées et tjrs des multinationales et toujours de gentils, de respectueux éleveurs derrière.
1,9 millions d’Animaux torturés en France en 2015 (1,7 en 2014), chiens, chats, rats, lapins, souris, moutons, poissons, poules, primates, oiseaux, hamsters, cochons d’Inde pour les labos pharmaceutiques, dont 12 000 cochons.
C’est Reach, la fameuse réglementation européenne sur le dos de laquelle les multinationales se font du greenwasching, qui a fait exploser la demande de cobayes. Reach exige depuis 2010 que les industriels testent les produits qu’ils balancent sur le marché. Des tests cutanés, oculaires, des tests de toxicité aiguë sous très importantes doses de substances chimiques.
Alba, la petite truie de la photo, n’avait que 4 mois lorsqu’elle a été sauvée d’un labo, sauvée de l’euthanasie, grâce à l’un de ses employés. La peau à vif, 18 brûlures sur 3 colonnes. Testée pendantt 8 semaines, dès sa 1ère semaine de vie. Elle vit heureuse ds un sanctuaire et va bien aujourd’hui.
Pourquoi autant de cochons (verrats) sur le marché de la Science sans conscience ? Pour des raisons de sensibilité à l’opinion. On est moins attachés aux cochons tout moches qu’aux beagles tout mignons. Laideron, on peut te mutiler, te martyriser sans souci, sans âme, sans scrupules, t’es pas beau, tu comptes pas. Comme pour les tests psychologiques sur les Animaux d’abattoirs, le consommateur a moins de culpabilité à les envoyer au casse-pipe lorsque l’imagerie culturelle les désigne, les identifie, les norme « beau » ou « laid », « bête » ou « intelligent ». Cochon : bien. Chien : pas bien.
Gros porc, sale truie, tu peux te faire tester, dyoxider, asphyxier, égorger, carboniser, ébouillanter, pas de problème, puisque t’es moche.

1 commentaire

Classé dans coup de gueule, libération animale, Nouvelles